Les enjeux

 

Valoriser la culture de la luzerne afin de la positionner au mieux économiquement par rapport à d’autres têtes d’assolement.

S’affranchir pour une part des combustibles fossiles et mettre en œuvre des solutions utilisant la biomasse locale (bois).

Viser un état d’excellence dans tous les domaines visant à la sécurité des salariés et au respect des normes environnementales.



L'utilisation de biomasse à l'UCDV : pour la préservation de notre environnement !

Les travaux de transformation de la ligne principale de déshydratation (40 000 l d'évaporation/h) ont commencé en novembre 2009. L'objectif doucle était de :

- pouvoir alimenter le four sécheur, via un projeteur, avec un mélange de biomasse (principalement bois) et de charbon. L'objectif à terme est de produire 80% de la chaleur par de la biomasse.

- installer une cheminée laveuse de fumées, qui permettra d'épurer au maximum les vapeurs d'eau émises par les cheminées des deux lignes de déshydratation existantes (30 000 L et 40 000 L).

Ces travaux de grande ampleur ont été co-financés :
- à 47.81% par UCDV
- à 37.19% par l'Union Européenne
- à 15% par la région Haute-Normandie